Prise en charge des patients en situations sanitaires exceptionnelles


Retrouvez notre formation en présentiel pour tous les professionnels de santé Prise en charge des patients en situations sanitaires exceptionnelles, le 15 septembre 2022.

En ce début de XXIe siècles l’évolution de la nature des risques et des menaces et les enseignements tirés des crises ou événements rencontrés (les attentats de 2015 et 2016, les évènements climatiques, les épidémies à virus Ebola, Chikungunya, Zita), ont conduit à actualiser la doctrine nationale de planification des secours. Ce cadre de planification, défini en 2014, repose sur le dispositif d’organisation de la réponse du système de santé (ORSAN) aux situations sanitaires exceptionnelles (SSE). Ce schéma ORSAN construit la préparation du système de santé aux situations sanitaires exceptionnelles. Cette préparation repose entre autres sur la formation et l’entraînement des professionnels à la gestion de ces situations.

De plus, l’Article L3131- 8 du code de la santé publique stipule que « si l'afflux de patients ou de victimes ou la situation sanitaire le justifie, sur proposition du directeur général de l'agence régionale de santé, le représentant de l'Etat dans le département peut procéder aux réquisitions nécessaires de tous biens et services, et notamment requérir le service de tout professionnel de santé, quel que soit son mode d'exercice, et de tout établissement de santé ou établissement médico-social ». Les professionnels de santé libéraux peuvent constituer les premiers maillons de la chaine des secours et être une ressource pour informer les populations sur les risques et les comportements à adopter, effectuer une alerte adaptée en fonction du risque, apporter les premiers soins, gérer le stress environnant, donner des instructions et coordonner la population en cas d’événements exceptionnels. Dans ce cadre, les orientations 2020 de l’Agence du Développement Professionnel Continue indique qu’il est indispensable de renforcer la formation des professionnels de santé à faire face aux situations sanitaires exceptionnelles et ainsi optimiser la prise en charge des victimes sur le plan somatique et psychique.



14 vues